C'est Happy qui s'envolera pour la Corée du Sud afin de représenter son continent lors du championnat du monde.

À l'issue d'une journée pleine de rebondissements, c'est Happy (Zach, DuckBalls, Virus) qui a remporté la victoire !

Les quatre équipes d'Amérique du Nord qui s'étaient qualifiées lors des deux tournois préliminaires de qualification du championnat du monde se sont affrontées aux studios ESL de Leicester, au Royaume-Uni, pour tenter de rafler le titre de champion, une partie de la dotation et leur ticket pour le championnat du monde Intel 2018 de Blade & Soul à Séoul, en Corée du Sud.

La journée s'est ouverte sur la rencontre entre Bold and Brash et Guardian qui, très vite, a pris l'avantage sur le match en s'imposant lors du 3c3. Au match suivant, Happy a prouvé que l'équipe était prête à défendre chèrement sa victoire lors du tournoi préliminaire en éliminant la bande de Legacy, reléguée en bas de tableau avec Bold and Brash.

Happy et Guardian se sont alors confrontés pour décrocher leur place en finale. L'équipe Guardian a été joliment mise au tapis par Happy où elle a rencontré Legacy qui venait de renvoyer Bold and Brash à la maison. Guardian a réussi un beau retour en force pour finalement s'imposer face à Legacy et montrer sa détermination à réitérer son exploit du tournoi préliminaire.

Cette journée a été marquée par la confrontation en finale des deux meilleures équipes du premier tournoi préliminaire. Une victoire de Happy signait la victoire de l'équipe sur le tournoi, du fait de son statut d'invaincue. Si, à l'inverse, c'était Guardian qui l'emportait, les deux équipes auraient une défaite à leur actif lors du tournoi à double élimination et devraient... rejouer. La victoire finale aurait été totale !

Guardian (Dahbears, Ikenie, Yis) a remporté plusieurs matchs en 1c1, dont une victoire surprise d'Ikenie sur Virus lors d'un match 100 % Assassins. En revanche, c'est Happy qui a dominé le 3c3, poussant Guardian dans ses derniers retranchements lors de la 7e manche. Dans un dernier sursaut, Guardian a réussi à éliminer Zach et arracher la victoire. Alors à égalité, ces deux équipes ont prouvé qu'elles méritaient une place en finale en allant au 3c3 décisif. Dès le début du match, Virus a été victime d'un Étourdissement qui a été à deux doigts de lui coûter la qualification et l'a forcé à se replier pour récupérer. Une nouvelle fois, Zach était l'homme à abattre pour Guardian. Une fois Zach éliminé, plus rien ne s'opposerait à la victoire de Guardian. Mais c'était sans compter sur un combo surprise qui a éliminé Ikenie et Dahbears. Ne restaient alors plus que Virus et Yis. Ces deux joueurs (anciens coéquipiers au sein de Hurricane lors du championnat occidental l'an passé) se sont affrontés comme s'ils jouaient un 1c1 au goût de finale. Finalement, c'est la maîtrise de Yis de son Conjureur qui a fait la différence, offrant la victoire à Guardian et envoyant les deux équipes vers un match décisif.

Déterminés à prouver qu'ils étaient conscients des enjeux de cette revanche, les membres de Happy ont enlevé les deux premiers matchs en 1c1, mais les combattants de Guardian, qui avaient compris la stratégie secrète de Happy en 3c3, ont remporté le premier 3c3. Comme vous vous en doutez, leur seconde défaite en 1c1 les a menés en 3c3. Toutefois, ce match a montré un visage différent de l'équipe Happy qui semblait mieux préparée. Mais à nouveau, Zach était la cible prioritaire et dès qu'il a été éliminé, DuckBalls et Virus ont eu beau résister de toutes leurs forces, c'est Guardian qui a remporté la manche pour dominer le score de 5-3. Loin d'abandonner, l'équipe Guardian s'apprêtait à utiliser une fois encore leur formule efficace contre Happy, mais cette fois, ça ne s'est pas passé comme prévu. Les deux équipes étant bien conscientes qu'il s'agissait du match décisif, elles ont opté pour un jeu défensif. Mais DuckBalls qui, en éliminant Ikenie d'un coup dévastateur à travers un mur a permis à Happy de revenir dans la course et envoyer son équipe en 3c3 décisif.

Lors de ce 3c3 décisif, Virus a changé de spécialisation, semant le trouble dans la formule magique de Guardian. Au terme d'une manche très serrée, c'est donc Virus qui a réussi à s'imposer, offrant la victoire à l'équipe Happy et lui ouvrant les portes du championnat du monde. Ce choc entre ces deux équipes qui ont joué à chaque fois leur place lors d'une manche décisive restera dans les mémoires. Et Happy a remporté une victoire bien méritée !

 

Finale nord-américaine

Lieu

Récompense (en $)

1e – Happy

21 500 $

2e – Guardian

15 000 $

3e – Legacy

8 000 $

4e – Bold and Brash

5 000 $

 

Nous avons hâte d'assister aux matchs des équipes européennes demain, 26 août, dès 14 heures (heure française) en direct sur twitch.tv/bladeandsoul.